De la déroute du transhumanisme à l’éveil de la conscience collective par Philippe GUILLEMANT (Guy Trédaniel éditeur)

La crise du coronavirus a bouleversé notre monde et représente un grand tournant dans l’histoire de l’humanité. Vers quel futur nous dirigeons-nous ?

Un sursaut de conscience lié au coup d’arrêt porté à la croissance peut-il nous transformer en profondeur ? Comment relever les grands défis qui s’annoncent pour la pérennité de notre civilisation ?

Nos élites mondialistes, sous couvert d’une dictature techno-scientiste, vont-elles nous imposer une société de contrôle numérique ?

Pour Philippe Guillemant, la physique peut nous répondre : l’avenir serait déjà tracé mais pourrait radicalement changer « comme le parcours d’un GPS ». Coïncidences étranges, défaillances irrationnelles, des signes dans le futur ? L’auteur déduit que « l’humanité s’est débarrassée du transhumanisme pour s’orienter vers une nouvelle destinée, construite par un éveil de conscience à la véritable nature de l’humain ».

Dans cet opus, il argumente en faveur de « la théorie du gentil virus ». « La physique de la conscience » repose t-elle sur ce nouvel espoir qu’il nomme « le futé lumineux » ?

Pin It on Pinterest

Share This